Conclusion



badge2.jpg

Nous avons donc étudié deux maladies différentes, dans le but d'observer deux médecines différentes.

Tout d'abord, la progéria, maladie orpheline dont moins de 100 cas dans le monde sont aujourd’hui répertoriés et ne connaissant aucun traitement efficace. Ensuite, la grippe, une maladie plus commune bénéficiant de traitements totalement aboutis et efficaces (tels que les vaccins). C'est à travers cette étude que nous pouvons apporter une réponse à notre problématique : la médecine comporte en effet plusieurs vitesses de recherche, mais pouvons nous en affirmer la cause ?

La première est économique. En effet, lancer une recherche dans le but de trouver un traitement à une maladie coûte très cher. Cependant , les Etats ne peuvent accorder à la recherche pour des maladies orphelines les mêmes budgets qu’ils consacrent à une maladie telle que la grippe qui touche une grande partie de la population chaque année , et à laquelle chacun d’entre nous est exposé.

Mais que fait-on de la cause sociale, qui elle est toujours présente ? La médecine va-t-elle continuer à "délaisser" les quelques milliers de personnes atteintes de maladies rares ou orphelines faute de moyens financiers ou sous prétexte qu'elles ne sont que très peu nombreuses ? Elle n’a cependant pas le choix, toujours faute de moyens financiers, et comme souvent dans la vie en société , c’est la majorité qui l’emporte , et la priorité va d’abord aux maladie les plus répandues, avant de se diriger vers les maladie plus rares.

Malgré ce, de nombreuses personnes tentent de remédier à ce manque en cherchant des moyens de faire avancer la recherche, en créant des associations et en récoltant des fonds.

La principale cause de ces différences est donc essentiellement due à des problèmes financiers qui bloquent  tout le processus de recherche.



Cependant , les recherches sur les maladies orphelines ne peuvent-elles pas être utiles à la médecine plus « classique » pour comprendre certains phénomènes et mécanismes  comme nous avons pu le constater pour la progéria et le vieillissement cellulaire ?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site