La grippe

 

A) Présentation d'une maladie: la grippe.

 logo-grippe-a.png

La grippe , est aussi un maladie appelée influenza et est souvent banalisée comme synonyme de rhume ou de « coup de froid ». Cependant, c'est une maladie sérieuse, due a un virus.

  • Virus et bacteries 

Les virus et les bactéries sont deux choses completement différentes. Pour vivre, les virus utilisent des cellules de notre corps. Ces virus utilisent un système de contamination, en passant de cellules en cellules.

Les bactéries quant à elles se développent dans notre corps en se multipliant de la même façon que les cellules. Elles créent des clones de la cellule mère et meurent.

  •  Le virus de la grippe

La grippe est une infection virale très fréquente, nottamment en hiver. Elle est la plus part du temps sans grande importance, mais des complications peuvent parfois survenir et causer des problèmes plus ou moins graves.Le virus influenza ou de la grippe appartient à la famille des Orthomyxoviridae.

Les virus de la grippe se répartissent en 3 types distincts: A, B et C.

La surface des virus influenza A et B est hérissée de spicules constitués par 2 catégories de glyprotéines d'enveloppe qui permettent de définir les sous-types de virus :

-La neuraminidase (N)

- l'hémagglutinine (H)

 sans-titre7.png

Grâce aux mutations du virus grippal, un nom complet et précis a été trouvé pour chaque souche.

Il tient compte du type, du lieu où il a été isolé pour la première fois, du numéro de ce premier isolement, des deux derniers ou des quatres chiffres de l'année d'isolemment, et pour le virus A, de la "formule" d'hémagglutinine et de neuraminidase. Cette notation permet de mettre en évidence les différences qui peuvent exister au sein d'un même sous-type.

Par exemple :    Type Lieu d’isolement N° isolat Année Sous-type HN

                                           A / Panama / 2007 / 99 / (H3N2)

  • Histoire de la grippe

Hippocrate décrit il y a près de 2 400 ans les symptômes de la grippe humaine. Depuis, le virus a causé de nombreuses pandémies. On ne peut pas vraiment connaître la première date de l'apparition des symptômes grippaux chez l'humain, car la grippe est présente sous bien d'autres formes. Néanmoins, la première observation remontrait à 1580, avec une pandémie qui commença d'Asie pour ensuite s'étendre à l'Europe ainsi qu'à l'Afrique. Plus de 8 000 morts furent comptés à Rome et plusieurs villes espagnoles furent frappées. D'autres pandémies sont répertoriées au XVIIe siècle et au XVIIIe siècle, de plus on note une pandémie qui dura près de 3 ans, entre 1830 et 1833. Ce n'est que dans les années 1850, que l'anglais Theophilus Thompson décrivit les symptômes types. 

  • Les pandemies les plus meurtrières


La pandémie la plus meurtrière connue à ce jour est celle de la « grippe espagnole » (virus influenza A, sous-type H1N1) qui sévit entre 1918 et 1919. On estime de cinquante à cent millions de morts dans le monde pour cette pandémie, ce qui en fait une des plus graves catastrophes sanitaires de tous les temps, tout comme que la peste noire de 1347-1350.

 

 majingrippe5-1.jpg

                                                                                         La grippe espagnole

 

.

D'autres pandemies au cours de l'histoire furent cependant moins devastatrices, tel que la "grippe asiatique" de 1957 (virus de type A, souche H2N2), ou encore "la gripe de Hong Kong" de 1968 (virus de type A, souche H3N2). Cependant, les tax de mortalités ont nettement dminué, certainement grâce aux antibiotiques qui limiten les effets seconaires de la grippe.

De plus, depuis 1968, les anticorps crés pour cetaines souches ont aussi pu aider a limiter et a prevenir de nouvelle pandemies. 

PandémieDateDécèsSous-type impliqué
Grippe asiatique(Russe)1889-18901 millionH2N2
Grippe espagnole1918-192030 à 100 millionsH1N1
Grippe asiatique1957-19581 à 1.5millionsH2N2
Grippe de hong kong1968-19690.75 à 1 millionH3N2
Grippe A ( H1N1)2009- aujourd'hui18 138  en juin 2010

H1N1

    sans-titre489.png

 

 

 

 

  • Les symptômes

 

La grippe saisonnière présente differents symptômes tel que de fortes fièvre ( qui appaaissent a plu part du temps brutalement) , des toux, souvent sèches, des maux de tête, des douleurs et des courbatues , des maux de gorge et des écoulements nasaux . 

 

 

 

 

 

 

 

  • grippe saisonnière

L'épidémie de grippe saisonnière fait son apparition en hivr ( entre Novembre et avril) mai connais son plus grand pic généralement à la fin décembre.

Elle se propage par la transmition des virus. Celle ci se fait par de fines goutelettes, qui sont émises de plusieurs façons. Il y a par exemple les voies aériennes, (comme les éternuements, les postillons) la salive ou encore par les écoulements nasaux.  De plus , lorsque les virus se déposent sur des objets, ils restent affectant durant plusieurs heures, c'est pourquoi quand nous touchons ces objets et que nous portons les doigts à la bouche , au nez , ou aux yeux , nous avons des chances d'être affecté.    

Cependant, les virus de la grippe sont imprevisibles et varient très régulierement. En effet, certains virus qui, auparavent n'affectaient que les porcs ou les oiseaux vont muter et affecter les humains, comme on a pu le constater pour la grippe aviaire ou la grippe porcine. C'est pourquoi , des organismes ont été mis en place pour surveiller ces mutations. 

  • Gestes pour limiter la transmition

toussereternuerdanslecreuxdubras.jpg

Pour limiter la proliferation des virus et éviter d'être affecter, des gestes simples doivnt être appliqés. Par exemle , lorsque l'on tousse , il fait se couvri la buche avec un mouchoir en papier, avec le ras , ou encor avec la mache. Il faut assi appliquer ces gestes pou le nez lorsque l'on eternue. De plus , il ne faut cracher ses glaires que ans un mouchoir et le jeter. Pour finir , il faut se laver les mains aussi souvent que possible pour éliminer les virus . 

 

 

 

  • La grippe, une maladie importante, tant financièrement que socialement


Chaque année , la gippe et un fléaux pour la santé publique. En effet, on comte de 250 000 à 500 000 décès par an dans le monde , dont 1 000 en France. Les personnes les plus touchées sont les personnes agées ou les enfants en bas âge car leurs défenses immunitaires sont les plus faibles.

On peut voir, par exemple, que  l'épidemie de la grippe H1N1 de 2009 a 2010 a causé de nombreux décès:

 

Décès confirmés par Grippe A (H1N1) cumulés au niveau mondial pour 2009-2010
14 aout 200909 septembre 200909 octobre 200910  novembre 200911 décembre 200911 janvier 201014 fevrier 20104 juin 2010
2 0043 5554 5796 50810 56713 83715 92118 138

 En outre, la grippe est une maladie qui touche énormement de ersones ( entre 2 et 7 millions chaque hiver en france)  ce qui a pour consequence, d'avoir un cout tres important pur les états. Son cout est d'environ 460 millions d'euro pourune épidemie en France.   

B) Avancée des traitements.

  • Les medicaments

Tout d'abord, pour un adulte , les principaux "taitements" sont le repos , combiné a une bonne hydratation.

Par la suite , on va utiliser des médicammens génériques tel que des médicamments contenant du paracetamol pour combattre la fièvre, des antalgiques pou aténuerles courbatures et les douleurs et des antitssifs pour les toux sèches.  

 

 

                    doliprane-economie-sante-326997.jpg                toplexil-sirop-contre-la-toux-seche.jpg

                                Paracetamol                                                                                                     antitussif

 

 

Pour agir directement sur le virus, des médicament antiviraux sont utilisés. Ils sont donnés rapidemment après l'apparition des premiers symptômes de la grippe par le médecin, les agissent en réduisant la multiplication du virus.

Il existe deux types de antiviraux :

- inhibiteurs de la neuraminidase : ce sont les plus utilisés. Ils sont actifs sur les virus grippaux A et B.

- inhibiteurs de la protéine transmembranaire M2: ils sont uniquement efficaces sur les souches A.

Pour des cas plus agravés causés par le virus de la grippe, les antibiotiques sont les seuls traitements les plus efficaces.

    vaccin.jpg

  • Le vaccin

 

Dans un deuxième temps, le vaccin est le moyen le plus efficace de se protéger de la maladie. En recevant un vaccin, c'est-à-dire une bactérie ou un virus rendu inoffensif, le corps humain stimule ses défenses et fabrique des anticorps pour l'éliminer.

La vaccination est un geste de prévention indispensable dont l'intérêt est double :

- se protéger individuellement des maladies ;

- éviter la contagion de son entourage, et donc réduire le risque d'épidémie.

Le vaccin antigrippal peut éviter 70 à 90% des pathologies spécifiques à la grippe chez les adultes en bonne santé. Chezpersonnes âgées, la vaccination  est d'autant plus importante puisqu'elle permet de réduire jusqu'à 60% la gravité de la maladie et ses complications et jusqu'à 80% la mortalité.

La vaccination est particulièrement importante pour les personnes faiblesou déjà atteintes d'autres maladies, et pour celles qui vivent ou s'occupent de ces personnes à haut risque.

a composition du vaccin contre la grippe peut être modifiée d'une année sur l'autre, car le virus est en constant changement. Chaque année, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) émet une recommandation sur les souches qui doivent être incluses dans le vaccin. Ce dernier est élaboré avec les souches qui ont circulé majoritairement durant l’hiver précédent et qui sont le plus susceptibles d’être présentes lors de l’hiver suivant.

Les vaccins grippaux disponibles pour la saison 2011-2012 sont des vaccins trivalents inactivés contenant les antigènes des trois virus grippaux ayant circulé au cours de la saison précédente. Les souches grippales pour la saison 2011-2012 déterminées par l’OMS sont les mêmes que celles qui composaient les vaccins de l'année précédente :

      - la souche A/California/7/2009 (H1N1),

      - la souche A/Perth/16/2009 (H3N2),

      - la souche B/Brisbane/60/2008.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×